Les épaves
Le Franjack      Le Gustavia      L'Augustin Fresnel II
    Trois belles épaves sont à visiter : d’une longueur de 50 m à 55 m, coulées dans la Réserve Cousteau sur des zones sableuses, elles attirent les prédateurs (Barracudas, Thazars, Carangues). Des coralligènes tapissent les infrastructures. 
Le Franjack 
    Cargo sablier de 50 m environ construit au Danemark (ou en Suède ?) en 1958. Il navigue à Copenhague et ensuite du coté de La Rochelle dans les années 70.
   Après quelques années de navigation dans les Caraïbes, il subit comme tant d'autres le cyclone Hugo en 1989.
Abandonné à son sort il est finalement dépollué et coulé comme récif artificiel le 9 juin 1996 au large de Malendure à Bouillante.
 
    Le FRANJACK gît bien à plat sur sa quille sur un fond de sable à 24 m dans un bon état général à l'exception de la cabine avant qui est effondrée.
    Une plongée permet de parcourir l'épave sans se presser et sa faible profondeur l'indique notamment aux débutants.
    Cette épave est également très appréciée en plongée de nuit
  
 
   
Le Gustavia  
    Ce cargo sablier de 49 m  par 7,50 m environ, est lancé en 1953 sous le nom de GEOCEANIQUE.
    Il est rebaptisé GUSTAVIA en 1982. Il effectue du cabotage entre les îles des Caraïbes.
    Le 17 Septembre 1989, le cyclone Hugo (catégorie 5) dévaste l'île de la Guadeloupe. Dans le port de Pointe à Pitre, le Gustavia resté à quai est malmené comme un fétu de paille contre les docks, il sera par la suite déclaré inapte à la navigation dû à maintes avaries.
 
    Après une dépollution en règle, il est coulé comme récif artificiel en 1991 à environ 1 mile du rocher de Malendure à Bouillante .
  
   L'épave repose bien droite sur un fond de sable par 40 m.
    La simplicité du GUSTAVIA rendent le site accessible à tous les plongeurs (N2 , PE40 minimum).
    C’est une épave très riche en éponges et en poissons multicolores
    Les très nombreux barracudas qui habitent cette épave en font une plongée particulièrement agréable.
 
 
   
L'Augustin Fresnel II 
   
  Ce cargo de 53 m de long et 9 m de large jaugeant 660 tonneaux a été construit à la fin des années 40 au Canada.   
   Après avoir servi en Méditerranée pour les Phares et Balises il est affecté en 1990 à Point à Pitre pour assurer l'entretien du balisage de la zone Antilles Guyane.
 
    Il est mis à la retraite en 1994 et après dépollution, coulé comme récif artificiel en juillet 2003 près de l'Anse à la barque, à proximité de Bouillante 
    Il est posé sur un fond sableux de 29 mètres. Avec ses 15 cabines et ses coursives extérieures, cette épave est un excellent refuge pour la faune aquatique et permet ainsi de réaliser une plongée exceptionnelle.
 
(N2 , PE40 minimum)
 
   
Les plongées sur épave ont lieu sur réservation. Un supplément de 8 € est appliqué.
 
     La Guadeloupe a coulé ces bateaux pour le plaisir des plongeurs. Que vous soyez un plongeur débutant ou expérimenté, ces épaves sont accessibles en fonction de votre niveau. Nous sommes là pour rendre votre séjour en Guadeloupe et en plongée aussi agréable que possible. Plonger est notre passion, nous souhaitons vous la faire partager.
    Nos bateaux peuvent vous transporter vers une de ces 3 épaves, les Ilets Pigeons, le sec Paté ou tout autre site que vous aurez choisi si vous êtes un
groupe.
Les esquisses proviennent du site du GREEC. Nous remercions l'auteur de nous avoir donné l'autorisation de vous les présentez sur ce site. 
Plan du site - Contact - Mentions légales - Sites partenaires